« Oissel, beau troisième » – www.paris-normandie.fr

Si les hommes d’Abdel Zamrat ont commis quelques petites erreurs fatales qui ont profité aux Pacéens en contre-attaque et dû concéder une défaite (3 à 1) dans la vallée d’Eure, samedi soir, au terme d’un match qu’ils ont pourtant dominé dans le jeu, les Osseliens étaient tout de même satisfaits. Tout d’abord parce que Oissel préparait l’avenir en alignant deux moins de dix-huit ans et trois seniors première année. «Cela ne nous a pas empêchés de jouer comme d’habitude, avec l’envie de bien faire et sans se poser de questions », se satisfaisait Zamrat dont l’équipe a terminé l’exercice sur la 3e marche du podium, avec 79 points au compteur, 13 victoires, 10 nuls et 7 défaites.

Une remontée tonitruante
Oissel a ainsi bouclé de manière admirable une saison qui avait pourtant très mal démarré. En effet, interdit de monter en CFA, mais aussi de participer à la Coupe de France par la DNCG, rappelons que le club osselien avait commencé sa préparation
seulement le 7 juillet et réalisé une entame de championnat tout bonnement catastrophique. «On était quinzièmes fin octobre, se souvient Zamrat dont la formation a effectué une remontée tonitruante, grâce à une deuxième partie de championnat ponctuée de 9 succès en 15 matches. Nous sommes montés en puissance et on s’en est sortis grâce à notre jeu, loué par nombre de nos adversaires, et cette volonté d’aller de l’avant. C’est pourquoi je suis vraiment fier de notre parcours», insiste l’entraîneur osselien, d’ores et déjà penché sur l’avenir. « L’an prochain, il y aura cinq descentes. Il faudra donc, au contraire de cette année, prendre des points le plus rapidement possible », estime un Abdel Zamrat dont le secret est de responsabiliser les joueurs. «Ma politique est simple : ils (les joueurs) décident de leur avenir au club et ensuite des objectifs.» Nul doute que les Osseliens seront ambitieux pour 2011-2012.