« Oissel se sait attendu » – www.paris-normandie.fr

Groupe B. Avec les arrivées de six nouveaux joueurs, Ali Arbi, l’entraîneur de la réserve du CMS Oissel, envisage sérieusement l’accession en DH

Avec la présence d’un recalé de la DH (Romilly-Pont-Saint-Pierre) et l’arrivée des promus, l’US Mesnil-Esnard/Franqueville et l’équipe (C) de Pacy champions des groupes C et D de la Promotion d’Honneur la saison passée, le groupe B de DHR a également fait sa mue durant l’été. Coiffé sur le fil par Sotteville lors de la 22e et ultime journée, défaite 1- 4 au parc des Cosmonautes le FUSC Bois-Guillaume fait figure de grandissime favori. Après une reprise en douceur lors du 2e tour de la Coupe de France contre le FC Saint-Léger/Bonsecours, victoire 3-1 avec des réalisations signées Alex Da Silva, Arnaud Marchand et Charles Bazin, les hommes de Christophe Canteloup savent qu’ils seront attendus de pied ferme sur tous les terrains et qu’ils ne seront pas les seuls à briguer le Graal tant convoité.

On pourra leur opposer logiquement la réserve du CMS Oissel qui ne cache pas ses ambitions de retrouver un niveau qui était le sien il y a trois ans. Le départ de Nicolas Urie pour Sotteville étant largement compensé par les arrivées de Maka Sissoko (FC Eure Madrie Seine), un n°6, les défenseurs Fateh Nouioui (Pont-del’Arche), Alexandre Héribel (FC Rouen), des attaquants Ousmane Ba (US Quevilly), Kévin Basse (RC Caudebec) et du gardien de but Adama Sy (Pont-de-l’Arche).

En revanche, Eric Houssin, l’entraîneur du FC Eure Madrie Seine, qui a terminé 3e de l’exercice précédent, devancé par les Bois-Guillaumais au goal-average, refuse d’enfiler le costume de favori. « D’abord parce qu’en étant en infraction avec le statut de l’arbitrage je ne pourrai faire jouer aucun muté. Y compris Mamadou Niakaté arrivé de Pacy. Seul pourra être aligné dans l’équipe fanion, Abdoulaye Niakaté qui était sans club l’an dernier. » Outre l’interdiction qui le pénalise, le coach qui attaque sa 5e saison dans le club de l’Eure a dû déplorer les départs de Maka Sissoko pour Oissel et de Lionel Rouleau vers la Pologne pour des raisons professionnelles. « On se contentera simplement du maintien. »
D’autres clubs viendront forcément jouer les trouble-fête dans le haut du tableau. On peut penser à l’Entente Gisors/Bézu de Nabil Hedjazi, successeur de Fabrice Delisle, au FC Saint-Etienne ou encore au FC Saint-Aubin.

1re journée

Pacy – Vernon ; Bois-Guillaume – FC Eure Madrie Seine ; FC Saint-Etienne – Oissel (B) ; Pont-Audemer – Mesnil-Esnard/Franqueville ; Romilly-Pont-Saint-Pierre – Le Trait/Duclair ; Entente Gisors/Bézu – FC Saint-Aubin