« Fin de série pour Oissel » – www.paris-normandie.fr

FOOTBALL. CFA 2 Les Osseliens ont mis fin samedi à leur invincibilité de début de saison, laissant les Amiénois repartir avec les quatre points.

Les réservistes du SC Amiens, promus en CFA 2 cet été, ont mis un terme samedi soir à l’invincibilité des Osseliens qui restaient sur une victoire et deux matches nuls. Une déception légitime pour Abdel Zamrat, le coach du CMSO.

Quelles conclusions tirez-vous de cette défaite?
Abdel Zamrat: « Sur le banc, j’ai vu deux mi-temps différentes. La première, durant laquelle on a le monopole du ballon mais on manque de percussion. Si bien que nous ne sommes pratiquement pas dangereux devant le but adverse. Sur le plan purement tactique, j’ai remarqué également le manque de participation au jeu offensif des latéraux. La deuxième mi-temps a été d’un meilleur registre puisque nous passons tout notre temps dans le camp d’Amiens. On court après le score, on multiplie les occasions mais sans réussir à conclure. »

Une égalisation qui aurait pu se traduire par un penalty si l’arbitre reconnaît la faute d’un défenseur qui retient Coquio par le maillot dans la surface de vérité à la 84e…
«Comme toujours, je vais voir les arbitres à la fin d’un match, et là, je lui ai demandé s’il était conscient d’avoir commis une erreur en oubliant de siffler un penalty que tout le monde a vu. Sa réponse a été la suivante, monsieur Zamrat, c’est comme ça et on ne discute pas.»

D’où votre frustration?
«Oui et non, car je ne veux pas jeter la responsabilité de notre défaite sur le corps arbitral. On n’a pas besoin de l’aide d’un arbitre pour gagner une rencontre. On aurait dû marquer sur les opportunités que nous nous étions crées auparavant.»

Le match de Coupe de France dimanche prochain contre le FC Le Trait/Duclair intervient-il au bon moment?
«Il intervient surtout à un moment où les joueurs vont être hypermotivés pour disputer ce match en raison de notre absence dans cette compétition l’an dernier. Ce sera l’occasion pour nous de rebondir, d’effacer l’échec de ce week-end et de retrouver du capital confiance que nous avons encore besoin. Sachant que la rencontre sera difficile.»
PROPOS RECUEILLIS PAR C.S.