« Lacaille dans le vif du sujet » – www.paris-normandie.fr

FOOTBALL.Coupe de France Souvent cantonné sur le banc durant sa période rouennaise, Mathieu Lacaille va goûter tout particulièrement l’entrée en lice d’Oissel en Coupe.

Quand il est arrivé au CMS Oissel à l’été 2010, après dix années passées au FC Rouen, Mathieu Lacaille s’imaginait vivre de belles aventures avec la Coupe de France, lui qui auparavant avait dû se contenter de deux apparitions furtives dans cette épreuve sous les couleurs rouennaises.
C’était méconnaître à l’époque la situation financière catastrophique du club osselien et la sanction coercitive de la DNCG le privant de la compétition reine du football français. Douze mois ont passé, beaucoup d’eau a coulé sous les ponts et après avoir déchanté un an plus tôt. Mathieu Lacaille renouera avec la Coupe demain à Duclair contre le FC Le Trait/Duclair (DHR) à l’occasion du 3e tour marqué par l’entrée en lice des clubs du CFA 2.
De ses deux titularisations avec les Diables Rouges, le portier garde des souvenirs bien précis. « La toute première fois c’était à Lillebonne. Eric Garcin qui attaquait sa deuxième saison d’entraîneur au FCR avait choisi de laisser au repos Jean-François Verger pour nos débuts dans l’épreuve au 4e tour. Nous l’avions emporté (0-3). Aussi quand j’apprends que le tirage au sort pour le tour suivant nous propose comme adversaire l’ASM Château-Blanc, un club de district, je suis persuadé que le coach va me faire confiance à nouveau, qu’il va faire souffler Jean-François, car l’objectif du club cette année-là est la montée en National ».

Assis sur le banc
« Hélas, pour ce match, je suis frustré puisque je suis assis sur le banc. Comme je le serai quelques mois plus tard pour vivre au plus près notre élimination en 32e de finale contre Strasbourg à l’issue des tirs au but (0-0, 4-5 tab) dans un stade Diochon plein comme un œuf, comme on ne l’avait jamais vu. »
La saison suivante (2008/2009), Mathieu Lacaille est à nouveau sollicité pour défendre au 4e tour la cage des Rouennais, toujours en CFA, contre les Portugais d’Evreux (PH). Il s’ennuie presque pendant les quatre-vingt dix minutes au terme desquelles l’équipe s’impose largement (0-10). Plus tard, au cours de la saison 2009/2010, le Rouennais vivra la Coupe de France par procuration en assistant à l’épopée de l’US Quevilly. « J’étais dans les tribunes de Diochon contre Rennes et Boulogne et je suis allé à Caen pour la demi-finale. » Aujourd’hui, Lacaille ne rêve plus puisqu’il entrera ce week-end dans le vif du sujet avec des envies plein la tête. Dont celle de retrouver Diochon. « Eliminer le FC Rouen sous les couleurs de Oissel serait quelque chose de grandiose. » A condition dans un premier temps de franchir l’obstacle des Traitons.
C. S.
Le Trait/Duclair (DHR) – Oissel (CFA 2) demain à 15 h, stade Coubertin.

Absences : Delesques (suspendu), Depri (genou) Devassy (en phase de reprise), Langlois (choix de l’entraîneur) à Oissel.

Entrées : Mignot, Emmanuel (remis de blessure) à Oissel.
CMS OISSEL : Lacaille – Lequang, Moukwellé, Mignot, Tilouta – Lederne, Lebourg, Mauger, Mainemare – Ngoumé, Coquio.
Remplaçants : Tchiamas (g), Abdelmoula, Emmanuel, C. Mendy, Sobukanla.
Entraîneur : Abdel Zamrat.