Le CMSO se déplaçait ce dimanche sur la pelouse du Stade Sottevillais avec la ferme intention de franchir un nouveau tour en Coupe de France…

Le CMSO assure l’essentiel

Dix minutes d’observation au milieu de terrain, en plein « été indien », et ce sont les joueurs locaux qui lançaient les débats sur une accélération du numéro 9, sous les yeux des 250 spectateurs venus suivre la Coupe. Mais après cette première alerte sans conséquence, les osseliens prenaient le contrôle du match…

Que d’occasions !

Brassardé Capitaine, Georges N’Goumé montrait la voie aux siens en enchaînant amorti poitrine et frappe du droit mais sa tentative venait mourir sur le poteau d’un gardien totalement perdu (12e).
Deux minutes plus tard, Alexis Mainemare réceptionnait au second poteau un centre venu du côté opposé, la reprise du milieu « de poche » flirtait , elle aussi, avec le but. Et avec Jonathan Lequang, ce sont toutes les lignes de la formation osselienne qui montaient à l’assaut de la surface sottevillaise. On se dit que la réussite allait enfin se produire, mais rien n’y fait.
Même Abou Ba, insaisissable depuis le début du match, échouait dans sa tentative d’ouverture du score en forçant le portier sottevillais à claquer sa reprise de la tête sur corner. Sotteville subissait sans rompre mais Oissel presserait encore…

Le Gall, portier des sottevillais, claque la tentative d’Abou Ba

Malik Abdelmoula impeccable dans son travail de récupération, réalisait un petit festival sur l’aile droite avant de repiquer dans la surface et de centrer pour A. Ba, seul aux 6 mètres. Une frappe une nouvelle fois détournée par Le Gall, décidément bien dans son match (43e). Et Mr Moulin renvoyait les deux équipes aux vestiaires sur le score inchangé de 0-0.

Un nouveau pénalty manqué

Revenus sur la pelouse, les « p’tits bleus » profitaient d’une faute de main dans la surface pour placer le ballon au point de pénalty. Mais c’était sans compter sur Le Gall, parfait dans son rôle de dernier rempart et « transporté » par tout un stade, qui allait repousser le tir de Guillaume Lederne (58e).
Approximation ou malchance ? Après celui manqué face à l’Entente SSG, l’exercice du tir au but n’était définitivement pas osselien.

Guillaume Lederne manque l’ouverture du score face à Le Gall

N’Goumé et S. Ouahbi offrent la qualification

Le SSCC, qui avait réalisé un gros coup avec cet arrêt, emmènerait-il le CMSO jusqu’aux prolongations ? Ce n’était visiblement pas l’envie de G.N’Goumé !
Transperçant la défense locale, la flèche bleue trouvait l’ouverture et du plat du pied envoyait le ballon au fond du but : 0-1 (65e).

Georges N’Goumé appliqué sur le 1er but

Douche froide pour les sottevillais qui regardaient fuir l’espoir de qualification. Et malgré leur belle performance collective, il céderaient définitivement à la 78e minute… G. N’Goumé de retour à son meilleur jeu, faisait encore la différence, fixait Le Gall, et glissait une offrande à Saïd Ouahbi qui cadrait idéalement sa reprise : 0-2 (78e) et score final. Le 5e tour de Coupe de France ouvrait ses portes.

Saïd Ouahbi double la marque pour le CMSO

. . . .

Retrouvez tous les résultats de ce 4e tour de Coupe de France ici

Rédacteurs : Romain & Jéro
Photos © J.Lanier

. . . .

A Sotteville, le CMS Oissel Foot. bat le S. Sottevillais CC : 0-2 (0-0).
Buts pour Oissel : G. N’Goumé (65e) et S. Ouahbi (78e).


Retrouvez les photos dans la galerie
Sélectionnez vos photos préférées et téléchargez-les sur votre ordinateur.

Attention : il y a 5 pages de photos (83 photos).

Rappel sur l’utilisation de la galerie :

1 – Sélectionnez vos photos favorites en cliquant sur l’icône Coeur
2 – Téléchargez votre sélection finale en une seule fois (zip).


VIDEO

Revivez les meilleurs moments de la rencontre en vidéo.