« Oissel dicte sa loi » – www.paris-normandie.fr

La loi du plus fort sur le papier, a été respectée sur le terrain hier après-midi à Sotteville-lès-Rouen, où Oissel a validé son billet pour le 5e tour de la Coupe de France face à des locaux valeureux mais qui n’ont pu soutenir le rythme physiquement pendant les quatre-vingt-dix minutes de la partie. « Il ne faut pas oublier que nous étions encore en PH il y a deux ans », plaidera Méric Buallion, le capitaine sottevillais, à la fin du match. « Mais on apprend, on progresse. »
Sous le regard de Fayçal Fajr, le néo-professionnel du SM Caen venu voir ses anciens coéquipiers du CMSO, les premières opportunités sont à porter au crédit des visiteurs. Tour à tour, Ngoumé (13e) et Lequang (21e) touchent du bois sur chacune de leur tentative. Et comme les hommes d’Abdel Zamrat se heurtent à Le Gall, le portier du SSCC en état de grâce, notamment quand il s’oppose au coup de tête de Ba (24e) ou aux frappes de Lequang (27e) et Ba (43e), les deux formations rentrent aux vestiaires à la pause sur un score nul et vierge. « Je savais que ce match serait compliqué, comme le sont d’ailleurs tous les matches de Coupe », explique le coach osselien. « On avait devant nous une équipe motivée, remontée. »

Le Gall, impérial
Tellement remontée, qu’elle a failli y croire quand elle concède un penalty peu avant l’heure de jeu consécutif à une faute de main de Harmali dans sa propre surface et quand Le Gall, impérial sur sa ligne, détourne le tir de Lederne (58e). En fait, ce penalty arrêté par le portier sottevillais a pour effet de doper les Osseliens, bien décidés à porter l’estocade sans avoir recours à la prolongation. Profitant d’une grosse faute d’inattention de la défense locale, Ngoumé en bon capitaine montre à son équipe le chemin de la qualification en glissant du plat du pied le cuir au fond des filets de Le Gall. Buteur, il sera également auteur de la passe décisive pour Ouahbi crucifiant les Sottevillais à dix minutes du coup de sifflet final. « Nous sommes encore dans une phase d’apprentissage », constatera Alain Mbongo, le tacticien des Sottevillais, « et il faut passer par ce genre d’échec pour progresser. »
C. S.
A SOTTEVILLE, OISSEL (CFA 2) BAT SOTTEVILLE (DH) 2 A 0 (0-0)

Arbitre : M. Moulin. Spectateurs : 250.

Buts pour Oissel : Ngoumé (65e), S. Ouahbi (79e)
Avertissements à Sotteville : Pereira (44e) ; à Oissel : Mauger (39e).
SOTTEVILLE : Le Gall – Harmali, Buallion (cap), Abdelmoula, Osah puis Renault (75e) – Pereira, Urie – Preira puis Dufour (62e), Bonnet puis Aït Hammou (73e), Rahmani – Stockley.
Entraîneur : Alain Mbongo.
OISSEL : Lacaille – Lequang, Delesques, Mignot, Emmanuel – Abdelmoula puis S. Ouahbi (73e), Mauger, Lederne puis Lebourg (64e), Ba puis Mendy (85e) – Ngoumé, Mainemare.
Entraîneur : Abdel Zamrat.