Ce samedi, le CMS Oissel (16 pts) se déplaçait à Eu (13 pts) pour un derby qui s’annonçait électrique. Les deux formations, en mal de points, étaient dans l’obligation d’aller chercher un résultat positif afin de ne pas s’enterrer dans les bas fonds du classement.
Pour cette rencontre, Abdel Zamrat pouvait compter sur la quasi-totalité de son effectif. C’est donc pour la première fois de la saison qu’il associait dès le coup d’envoi son trio d’attaquants Georges N’Goumé, Samuel Ojong et Florian Coquio.

Le CMSO ramène l’essentiel

Une première période sans relief

Il ne fallait pas attendre longtemps pour comprendre que cette partie n’allait pas rester dans les annales tant les duels et les approximations étaient légions au stade des Prés Salés. Dès l’entame de match, les osseliens tentaient bien de mettre leur jeu en place en faisant courir le ballon, mais la précipitation prenait souvent le pas sur la justesse technique.

Le premier finalement à se mettre en évidence fut Mehdi Ben Zdira. Coupable de plusieurs fautes grossières, le défenseur central local était renvoyé au vestiaire par Monsieur Flament pour l’ensemble de son œuvre (32e). Malgré cette supériorité numérique, les p’tits bleus avaient le plus grand mal à déstabiliser cette équipe eudoise, bien regroupée. Certes les tentatives de S. Ojong étaient louables (20e, 40e et 42e), mais c’était bien trop insuffisant pour prendre les locaux à défaut. L’Eu FC se contentait pour sa part de quelques rares contres et corners pour venir titiller les gants de Mathieu Lacaille, bien tranquille hier soir.
L’arbitre de la rencontre sifflait donc la pause sur ce score logique de 0 à 0.

Un second acte pauvre en occasions

Alors que l’on s’attendait à un siège du but eudois, les p’tits bleus avaient toutes les peines du monde à trouver des espaces dans cette rencontre. Du coup, le CMSO abusait du jeu long sur ses attaquants. C’était une véritable aubaine pour des locaux qui n’en demandaient pas tant et qui se contentaient clairement de défendre en espérant arracher le match nul.

Sur un des rares ballons exploitables, S. Ojong pensait bien avoir débloqué la situation (55e) malheureusement, l’attaquant osselien était jugé en position illicite.
Les minutes défilaient, les locaux multipliaient les fautes et on s’imaginait mal comment les p’tits bleus pouvaient se défaire de l’étau eudois.

L’éclair de génie de Mainemare

Voyant son équipe dans l’incapacité de bousculer cette formation d’Eu, A. Zamrat décidait d’amener de la fraîcheur et de la vivacité avec les entrées de Pierrick Lebourg et d’Alexis Mainemare. Choix qui s’avérait payant ! Ce dernier, comme la semaine passée, allait se montrer une nouvelle fois décisif.

Le milieu de poche du CMSO dynamitait l’arrière-garde locale sur une percé de grande classe. Sa frappe puissante du gauche ne laissait aucune chance à Mathieu Thierry : 0-1 (85e) A la suite de cette ouverture du score, les esprits s’échauffaient et Joël Guillaumé, l’entraîneur eudois, était prié de gagner les tribunes.

Plus rien ne se passait jusqu’au coup de sifflet final. Cette victoire fut longue à se dessiner, mais l’essentiel était bien là. Les osseliens ramenaient de ce déplacement 4 points précieux et gardaient pour la première fois en championnat leur cage inviolée !

Oissel au repos

Le championnat fera relâche le week-end prochain et laissera place à la Coupe de France. Le CMSO étant éliminé, les p’tits bleus en profiteront pour affronter ce lundi les détenus de la prison « Bonne-Nouvelle ».
Le CMS Oissel accueillera Issy les Moulineaux le samedi 26 novembre (15h) pour le compte de la 10ème journée de championnat.

. . . .

Retrouvez tous les résultats de cette 9e journée de Championnat CFA2 ici

Rédacteur : Romain

. . . .

A Eu, le CMS Oissel Foot. bat l’Eu FC : 1-0 (0-0).
But pour Oissel : A. Mainemare (85e).