Retour sur le derby remporté par le CMS Oissel face à l’Eu FC (0-1). Impressions de Raynald Bertin et Alexis Mainemare.

Question(s) à…

RAYNALD BERTIN – Entraîneur-adjoint du CMS Oissel

L’essentiel a été atteint mais malgré sa supériorité numérique, le CMSO a éprouvé de grosses difficultés à se montrer dangereux. Ton explication ?
« Oui, c’est vrai qu’on ne retiendra que les 4 points de ce match. En ce moment, c’est le plus important afin de revenir à une position plus confortable au classement. Après, avec davantage de confiance on pourra s’attarder un peu plus sur notre jeu. Il est vrai qu’on a été en difficulté pour se montrer dangereux malgré l’infériorité numérique de notre adversaire qui est intervenue rapidement. Ils se sont mis pratiquement à 9 derrière avec une seule idée en tête, le match nul. Et dans ces cas-là, il faut faire preuve de patience, de justesse dans le jeu et faire les bons choix dans la dernière passe. Chose qu’on n’a jamais réussi à faire et dans ces situations, il faut souvent s’en remettre à un exploit individuel… C’est ce qui s’est passé avec l’entrée d’Alexis (Mainemare). »

C’est la 1ère fois de la saison qu’était titularisé le trio d’attaquants (Coquio / N’goumé / Ojong). Qu’as tu pensé de leurs prestations ?
« Pour répondre franchement, je n’ai pas trouvé notre ligne d’attaque très performante samedi soir. Elle a manqué de percussion, de qualité dans les derniers gestes et parfois de collectif. Mais bon, tout ça se travaille et viendra avec le temps. C’était leur premier match et ce n’est pas parce qu’on met 3 bons attaquants sur le terrain qu’ils vont tout de suite être très bons et marquer des buts. Il faut qu’il trouve des automatismes et tout cela viendra à force d’enchainer les matchs. »

Le championnat fera relâche ce week-end. Un bien ou un mal pour ton équipe qui était en pleine relance ?
« On aurait préféré continuer l’aventure en Coupe de France et enchainer un match ce week-end, mais ce n’est pas le cas. On va donc faire un gros travail durant toute la semaine et on va laisser les joueurs au repos le week-end prochain, dans le but qu’ils fassent le vide et qu’ils profitent de leur famille pour revenir en pleine forme psychologiquement en début de semaine prochaine. »

Issy-les-moulineaux, avant-dernier du classement, sera votre prochain adversaire, à domicile. A quel match devons-nous nous attendre ?
« On s’attend aux mêmes genres de matchs que Chambly et Eu. Ce sera une rencontre difficile. C’est une équipe avec de bonnes qualités athlétiques, donc il faudra une nouvelle fois être à la hauteur physiquement. Mais un bon résultat contre cette équipe passera aussi par le jeu avec pour objectif une troisième victoire consécutive. »


ALEXIS MAINEMARE – Auteur du but victorieux

Ton but a permis à l’équipe d’empocher les 4 points. Peux-tu nous décrire l’action ?
« Sébastien (Delesques) me donne le ballon. Etant seul, je me retourne pour aller percuter. Puis, sur un contre du défenseur, « Georgio » (N’Goumé) se retrouve avec le ballon dans la surface. Je continue mon appel vers le but et il me le met le dans la course d’une très belle talonnade. Je contrôle pied droit sans perdre de vitesse. Voyant le gardien anticiper le centre, je décide de frapper fort entre le premier poteau et ce dernier et ça finit au fond des filets… »

Tes 2 dernières entrées en jeu ont été décisives. Tu es un peu l’homme providentiel en ce moment…
« Disons que la chance me sourit. Ce que je tente, je le réussis et ça me fait plaisir. Espérons que cela continue. En tout cas, je vais travailler pour. »

Tu te montres plus prolifique quand tu entres en jeu. Es-tu plus à l’aise en tant que joker « de luxe » ?
« Effectivement, les statistiques prouvent que je suis plus décisif lorsque j’entre en jeu. Mais tout vient d’une discussion avec Abdel (Zamrat) qui, en toute lucidité, voyait que je n’avais plus trop les jambes depuis quelques semaines. On a donc décidé de jouer sur la fraicheur physique en me laissant débuter les prochains matchs sur le banc plutôt que sur le terrain… Ce fut un choix payant car d’une part, je retrouve de plus en plus mes jambes, et d’autre part l’équipe empoche 8 points sur 8. »

Penses-tu que la montée en CFA est toujours un objectif réalisable ?
« Bien entendu et j’en suis convaincu ! Il n’y a qu’à voir le classement et le nombre de journées jouées. La saison est encore longue et il n’y a pas de véritable fossé. D’autant plus qu’on a su relever la tête tous ensemble dans une période où les défaites s’accumulaient. Cependant, il faut quand même garder en tête que le championnat est très serré vers le haut, mais également vers le bas. »

Propos recueillis par Romain
Photos © J.Lanier


A LIRE AUSSI

Le résumé de la rencontre : Le CMSO ramène l’essentiel