Revue de presse mise à jour le 28.11.2011 à 9h00


« Oissel aux abonnés absents » – www.paris-normandie.fr

FOOTBALL.CFA 2 Rien ne va plus à Oissel qui a cédé samedi sur sa pelouse devant Issy-les-Moulineaux, un mal classé (1-3).

Ils restaient sur deux victoires de rang dont celle très significative au début du mois de novembre contre Chambly (3-1), l’actuel leader, puis la seconde à Eu (0-1) chez la lanterne rouge. Deux succès d’affilée qui leur avaient permis de s’écarter de la zone de relégation. Or samedi, les Osseliens sont retombés dans leur travers, surclassés sur leur pelouse dans tous les domaines par les banlieusards parisiens d’Issy-les-Moulineaux.
Une pelouse au demeurant dans un état catastrophique, vraisemblablement scarifiée dans la semaine précédant la rencontre. En tout état de cause, ce n’est pas ce tapis vert bosselé sur la totalité de sa surface qui ne peut remettre en cause de la défaite des locaux, mais bel et bien leur incapacité à produire du jeu. Dans l’impossibilité d’aligner trois passes de suite, inexistants dans les duels, sans compter les nombreux cadeaux offerts aux Isséens.

Dix-sept buts encaissés en dix rencontres
« Après deux succès de suite, ils se sont vus trop beaux, lâchait totalement dépité l’entraîneur Abdel Zamrat. Croyant que tout était arrivé, qu’ils étaient devenus invincibles. » Face à une équipe du bas de tableau, Ngoumé et ses partenaires n’ont jamais été en mesure de rivaliser avec leurs adversaires, hormis lors d’un sursaut d’orgueil d’une dizaine de minutes juste après leur égalisation à l’heure de jeu. Insuffisant. « Je pensais qu’on avait fait le plus dur en revenant au score », de l’aveu du président du CMSO.
C’était mal connaître la détermination des Franciliens et les grossières erreurs défensives commises de ses protégés par la suite, privés il est vrai dans la charnière centrale de Sébastien Delesques souffrant des quadriceps, privés également au milieu du terrain de Yohan Mauger suspendu.
Il n’empêche, les Osseliens ont encaissé dix-sept buts en dix rencontres depuis le début de la saison. Trop, beaucoup trop pour prétendre dans l’état actuel des choses à un rôle de trublion dans le haut du tableau. Dans ce secteur défensif, les hommes d’Abdel Zamrat ont du pain sur la planche. Reste à savoir si la leçon sera retenue avant samedi prochain pour le déplacement à Grande-Synthe, chez un autre mal classé. Sinon, ils pourraient s’enfoncer sous la ligne de flottaison…
C. S.

« Oissel rechute face à Issy-les-Moulineaux » – www.paris-normandie.fr

CFA2. Oissel a concédé une lourde défaite ce samedi 26 novembre sur son terrain face à Issy-les-Moulineaux.

Le CMS Oissel a offert une piètre prestation à son maigre public, moins de cent spectateurs, hier après-midi face au Issy-les-Moulineaux FC. Des accumulations d’erreurs à la pelle, des passes approximatives, des remises en touche parfois distribuées carrément à l’adversaire, bref un jeu bien souvent à l’emporte-pièce. D’ailleurs, selon la formule consacrée, il ne fallait pas arriver en retard au stade Marcel Billard pour assister au premier but des visiteurs. Sur leur première offensive, et profitant d’une mauvaise relance d’Emmanuel, Marega récupère le ballon légèrement excentré sur le côté droit avant de le mettre dans la profondeur pour Lassana Sidibé qui d’un tir croisé au ras du sol trompe Lacaille, le portier normand. Le chronomètre tourne depuis moins de quatre minutes. Ce but encaissé n’a même pas pour effet de réveiller les ardeurs des hommes d’Abdel Zamrat qui semblent plonger dans une léthargie profonde. « Faut vous réveiller les gars », hurle le président Jean Degenaers après vingt minutes de jeu. Rien n’y fait, le dernier rempart des Franciliens se tourne les pouces, les occasions des Osseliens sont inexistantes en première période, hormis une frappe bien trop écrasée de Coquio (38e).

Lebourg sauve l’honneur

La reprise de la seconde période est à l’image de la fin de la première. Au terme d’une combinaison amorcée par Théophile, poursuivie par L. Sidibé, Marega ne parvient à conclure une action limpide qui méritait un meilleur sort pour les Franciliens (47e). Dans la foulée, Lacaille sauve ses partenaires en remportant son duel avec Marega (51e). Les fidèles supporters du CMSO se mettent alors à croire au miracle lorsque Lebourg reprend victorieusement au second poteau un centre de Lequang (59e). Peine perdue. Après une petite domination des locaux durant une dizaine de minutes, les Isséens donnent une véritable leçon de réalisme à leurs hôtes. Marega, à deux reprises, s’en va crucifier l’infortuné Lacaille dans le dernier quart d’heure. Une défaite qui met en exergue les carences défensives dont souffrent les hommes d’Abdel Zamrat actuellement.

La fiche technique

A OISSEL, ISSY-LES-MOULINEAUX BAT OISSEL 3 À 1 (1-0)
Arbitre : M. Willems.
Spectateurs : 100.
Buts pour Oissel : Lebourg (59e) ; pour Issy-les-Moulineaux : L. Sidibé (3e), Marega (75e, 79e).
Avertissements à Oissel : Mainemare (45e) ; à Issy-les-Moulineaux : Bouchamara (20e).
OISSEL : Lacaille – Lequang, Depri, Mignot, Emmanuel puis Tilouta (59e) – Ngoumé (cap) puis S. Ouahbi (73e), Lebourg, Moukwellé puis Devassy (59e), Mainemare – Coquio, Ojong.
Entraîneur : Abdel Zamrat.
ISSY-LES-MOULINEAUX : Mandaba – Dlimsi (cap), Kamara, Da Silva, Mane – Lavison puis Fofana (67e) – L. Sidibé puis B. Sidibé (86e), Bouchamara, Pelewe, Théophile puis Puyal (72e) – Marega.
Entraîneur : Antonio Tavares.