« «Nous recherchons un défenseur» » – www.paris-normandie.fr

Huit jours après une copie désastreuse rendue face à Issy-les-Moulineaux et qui s’est soldée par une défaite affligeante à domicile (1-3), le CMS Oissel se déplace aujourd’hui dans le Nord pour y affronter l’O. Grande-Synthe, une formation classée dans le bas du tableau. A cette occasion, Abdel Zamrat, l’entraîneur normand, attend une réaction d’orgueil de ses protégés.

Comment expliquez-vous ce manque de régularité dont souffre votre équipe, capable de battre le leader (Chambly) puis de s’incliner face à une équipe installée dans la zone rouge (Issy-les- Moulineaux)?
Abdel Zamrat: «Les départs de Perrigault et Dikanda cet été ont provoqué un chamboulement dans notre secteur défensif. Deux joueurs cadres dans l’effectif de l’an dernier. Depuis le début de la saison, je n’ai jamais pu aligner la même défense. Pour différentes raisons. Par ailleurs, Samuel (Ojong) ne pouvait pas être qualifié avant le début du mois d’octobre. Si on ajoute les blessures de longue durée de Florian (Coquio), Georges (Ngoumé), Romain (Devassy) et Ange (Depri) cela fait beaucoup. J’ajouterai que les jeunes, comme Mendy, Langlois, Abdelmoula qui ont été intégrés dans le groupe manquent encore de maturité, d’expérience.»

De quelle façon ou de quelle manière votre équipe peut-elle s’extraire de la zone rouge?
«Les saisons ne se ressemblent pas, mais lors de la dernière, celle de l’exercice 2010-2011 nous parlions encore de maintien au mois de mars avant de finir sur le podium (3). Aujourd’hui, nous manquons d’agressivité dans les duels, dans la conquête des ballons. D’autre part, nous devons stopper l’hémorragie de notre faiblesse défensive. Et quand je dis cela, je veux que tout le monde se sente concerné. Les premiers défenseurs doivent être les attaquants.»

La solution passe-t-elle par le recrutement d’un défenseur durant le mercato hivernal?

«C’est dans l’air. Nous en avons discuté au sein du staff. Oui, nous recherchons un défenseur expérimenté. Quelqu’un capable d’apporter son expérience du CFA ou du CFA 2. J’attends des réponses.»

Des noms?
«J’ai trois ou quatre pistes, mais je ne peux rien dévoiler. En tous les cas, le nouveau joueur ne sera pas sous contrat fédéral. Ce n’est pas dans mon esprit de ramener des joueurs qui coûtent une fortune pour le club. Nous n’avons pas les moyens financiers d’une telle politique.»

Après l’échec contre Issy-les-Moulineaux, quels objectifs vous fixez-vous avant la trêve hivernale?
«A la suite de notre victoire sur Chambly, on avait programmé 14 points sur les quatre rencontres suivantes, soit trois victoires et deux nuls. Malheureusement, il y a eu l’accident contre Issy. Nous devons donc l’emporter ce week-end puis dans quinze jours contre Gravelines.»

Des changements dans l’équipe sont-ils à prévoir à la suite de la dernière déconvenue enregistrée à domicile?
«Ce n’est pas impossible. Certains titulaires seront peut-être mis devant la concurrence. En revanche, je maintiendrai ma confiance au jeune Thierry Emmanuel. Je crois en ses qualités et je crois qu’il va répondre à mes attentes malgré le drame familial qu’il vient de traverser (NDLR: décès de son père). Il sera titulaire sauf blessure de dernière minute.»
PROPOS RECUEILLIS PAR C.S.

Grande-Synthe – CMS Oissel,

CE SOIR A 18h

Absences: Moukwellé, Ouahbi (choix de l’entraîneur) à Oissel.
Entrées: Delesques (remis de blessure), Mauger (suspension purgée) à Oissel.
OISSEL: Lacaille ou Tchiamas – Lequang, Mignot, Delesques, Emmanuel – Depri ou Devassy, Lebourg, Ngoumé ou Lederne, Mauger – Coquio, Ba.
Remplaçants: Lacaille ou Tchiamas (g), Devassy ou Depri, Lederne ou Ngoumé, Mainemare, Tilouta.
Entraîneur: Abdel Zamrat.

« Mayombo : « J’ai parfois l’impression qu’on fait semblant d’aller au duel »  » – www.lavoixdunord.fr

Après six matches sans victoire, l’OGS (CFA 2) va tenter de se relancer, ce soir, face à Oissel. Si la situation est inquiétante, Heredia Mayombo, fer de lance de l’attaque olympienne, croit au redressement prochain de son équipe.

> Heredia, votre coach, Pascal Langlois, a récemment déclaré sous forme de boutade que pour voir l’OGS gagner en ce moment, il fallait assister à un match amical. Qu’en pensez-vous ?
« (Amusé). Le pire, c’est qu’il a raison. Ceux-là, on les gagne. Plus sérieusement, depuis l’élimination de l’OGS en Coupe face à Esquelbecq (1-2), rien ne va plus (deux nuls, quatre défaites). »

> Faut-il y voir un lien de cause à effet ?
« C’est vrai que ce match a laissé des traces. On avait clairement sous-estimé cette équipe. Elle avait tout donné. Pas nous. »

> Cet état d’esprit défaillant semble perdurer. Comment inverser la tendance ?
« L’état d’esprit n’est pas mauvais. Et on a des joueurs blessés. Mais notre équipe est assez jeune aussi. Parfois, j’ai l’impression qu’on fait semblant d’aller au duel. Il faut faire preuve d’un engagement total. Il ne faut pas se mentir, c’est ça la réalité du CFA 2. Si on n’a pas la « gnac », ça ne passera pas. »

> Pascal Langlois dit de vous que vous êtes exemplaire. Au point d’endosser le rôle de guide pour ces jeunes ?
« Je vis du football. Je me dois d’en faire toujours plus. J’espère qu’ils ont envie de suivre. Je ne demande qu’à les aider (…). D’autant qu’ils ont un réel potentiel. Mais à ce niveau, on doit oublier parfois le beau jeu. Et tout donner. »

> Dès ce soir face à Oissel ?
« Oissel est une bonne équipe, mais vu notre situation, il faut aller au combat. Mais je ne m’inquiète pas. On va s’en sortir. » •

X. D.

GRANDE-SYNTHE (15e, 19 pts) – OISSEL (12e, 21 pts), aujourd’hui, 18 h, stade Deconinck.

– Absents : Dabach (contracture), Lason (reprise), Terrier (quadriceps), Owona (grippé).

5OGS : Lacherez, Vitse, Santrain (?), Demeulenaere, Lefranc, Youssouf, Aboukassem, Kasmi, Leprince, Aboubakari, Mayombo, Franchois, Azenked, Da Costa, Fataboufim, Cansson.