Le CMSO recevait ce samedi l’US Gravelines pour sa première sortie de l’année 2012. Ce match en retard de la 12ème journée était l’occasion pour les deux formations de mettre leur calendrier à jour. Pour cette confrontation, Abdel Zamrat décidait de titulariser pour la 1ère fois Abdourahmane Dia, arrivé de l’AS Beauvais l’hiver dernier.

UNE ANNÉE QUI DÉBUTE BIEN MAL…

Le round d’observation

Sous un beau soleil, M. Pecqueux donnait le coup d’envoi de cette partie. Alors que les osseliens tentaient de mettre la ballon au sol et de prendre le jeu à leur compte, les visiteurs optaient pour un jeu direct, avec de longs ballons vers leurs attaquants. Florian Coquio était le premier à se mettre en évidence, mais son tir du gauche passait assez largement à côté de la cage d’Olivier Crépin (4e). Les gravelinois répondaient d’une timide frappe des 25 mètres que Mathieu Lacaille saisissait sans problème (7e).
Au quart d’heure, les p’tits bleus allaient se créer une énorme occasion : A. Dia et Alexis Mainemare combinaient parfaitement sur le côté gauche, ce dernier centrait pour F. Coquio, seul aux 5 mètres. Mais l’attaquant osselien, arrivé trop vite, ne pouvait reprendre le ballon à sa convenance.

F. Coquio tout proche d’ouvrir le score

Après cette grosse opportunité, le match perdait en qualité. Les approximations, les fautes et les touches hachaient le jeu et il fallu une action litigieuse sur Jonathan Lequang, bousculé dans les 16 mètres, pour réveiller les spectateurs. Mais l’arbitre ne bronchait pas et le jeu se poursuivait (30e). On retrouvait le latéral osselien 5 minutes plus tard, distillant un centre vers Georges N’Goumé. Le capitaine du CMSO reprenait le ballon du droit mais n’attrapait pas le cadre (33e).

G. N’Goumé devançant les défenseurs

Le réalisme gravelinois

Alors que l’on s’acheminait vers un score nul et vierge à la pause, l’USG lançait une dernière offensive. J. Lequang était pris à défaut sur l’aile gauche et Rémi Bertheloot, nouvelle recrue de l’US Gravelines, en profitait pour effectuer un centre tendu. Sébastien Delesques ne parvenait pas à couper la trajectoire… Une aubaine pour Benjamin Bétourné qui ne laissait pas filer l’occasion de fusiller M. Lacaille à bout portant (45e) : 0-1.

B. Bétourné félicité par ses partenaires

Les gravelinois réussissaient ainsi à débloquer leur compteur sur leur unique occasion ! La pilule allait être difficile à digérer pour les osseliens, d’autant plus que l’arbitre sifflait la mi-temps sur l’engagement…

En panne d’inspiration

Les p’tits bleus revenaient sur la pelouse pour combler leur handicap et enchaînaient les belles séquences. A. Mainemare, pris sa chance, par deux fois, mais ses tentatives fuyaient le but, comme ce tir de peu au-dessus de la barre (57e).

A. Mainemare pas en réussite

Le CMSO s’enlisait peu à peu devant un solide bloc gravelinois bien regroupé. Ajoutez à cela une pelouse grasse dans un état déplorable et vous aviez de quoi amplifier les erreurs techniques… Dans ces conditions, les Nordistes attendaient leur heure et jouaient tous les contres à fond. Sur l’un d’eux, Cyril Dupont arrachait le ballon dans les pieds d’Ange Depri et il fallu un bon retour de Bertrand Mignot pour reprendre l’attaquant gravelinois dans un dernier souffle.

Des organismes fatigués

Abdel Zamrat essayait bien d’influer un second souffle à son équipe avec les entrées en jeu de Malik Abdelmoula et Youcef Tilouta. Mais la fatigue des uns et les approximations des autres ne donnaient pas l’effet escompté. La dernière action interviendrait à la 82e. B. Mignot trouvait G. N’Goumé au second poteau qui tentait une splendide reprise acrobatique. Manque de chance ou maladresse, celle-ci flirtait avec le montant gauche du portier O. Crépin.

Les gravelinois conservaient donc leur avantage jusqu’au coup de sifflet final. Les p’tits bleus concédaient ainsi une défaite bien mal venue. Le CMSO espéraient certainement mieux pour commencer l’année…

UN DÉPLACEMENT PÉRILLEUX

Les osseliens se déplaceront dans le Nord la semaine prochaine. Le CMSO ira défier l’AS Marck, auteur d’un beau parcours en Coupe de France. En effet, les marckois se sont inclinés face à l’OGC Nice (L1) en 32ème finale de Coupe de France sur le score de 2 à 0. Autant dire que cette rencontre s’annonce compliquée, surtout que les p’tits bleus se doivent d’aller chercher les points perdus ce samedi.

Rédacteurs : Romain & Jéro
Photo © Audrey

. . . .

A Oissel, l’US Gravelines bat le CMS Oissel Foot. : 1-0 (1-0).
But pour Gravelines : B. Bétourné (45e).


Retrouvez les photos dans la galerie
Sélectionnez vos photos préférées et téléchargez-les sur votre ordinateur.


Attention : il y a 3 pages de photos (58 photos).

Rappel sur l’utilisation de la galerie :

1 – Sélectionnez vos photos favorites en cliquant sur l’icône Coeur
2 – Téléchargez votre sélection finale en une seule fois (zip).